Bienvenue sur E-Pharaon

Castor OSENDÉ AFANA : la fin tragique et précoce d’un nationaliste camerounais (1930-1966)

Plus de vues

Castor OSENDÉ AFANA : la fin tragique et précoce d’un nationaliste camerounais (1930-1966)
11,44 €

Disponibilité : En stock

DETAILS DU LIVRE

Titre: Castor OSENDÉ AFANA : la fin tragique et précoce d’un nationaliste camerounais (1930-1966)
Auteur : Alain Roger PEGHA, Hanse Gilbert MBENG DANG
Editeur : Editions Cheikh Anta Diop
Collection : Caytou–1923 / N°3
Isbn : 978-9956-657-23-9
Langue : Français
Nombre de pages : 164
Dimension : 15 X 22 cm
Date de publication : 30 octobre 2017
Prix : 11,44 € / 7500 F.cfa [Afrique] ; 15,25 € / 10000 F.cfa [Hors Afrique]
OU
Résumé & présentation de l'auteur

Détails

[Résumé]

Dr Castor Osendé Afana, économiste et nationaliste, après ses études primaires et secondaires au Cameroun et ses études supérieures en France, a passé le reste de sa courte vie de 36 ans en exil dans les pays africains en soutenant les mouvements progressistes ou de décolonisation. Sa liberté d’esprit et son nationalisme précoces l’amènent à adhérer à l’Association des étudiants camerounais (AEC), à s’affirmer à la direction de la Fédération des Étudiants d’Afrique Noire en France (FEANF) et de l’Union des Populations du Cameroun (UPC) en exil. Ayant rempli plusieurs missions diplomatiques au nom de l’UPC de 1957 à 1960, il est élu après la mort de Félix Roland Moumié en novembre 1960, membre du Comité révolutionnaire de l’UPC présidé par Ernest Ouandié. Afin de redynamiser la rébellion interne essoufflée par la répression impitoyable du régime camerounais, il crée en 1965-1966 une organisation politico-administrative dénommée ‘‘Bureau du Comité Directeur (B.C.D) Provisoire’’, instrument chargé d’ouvrir un front rebelle à l’Est-Cameroun à partir du Congo pour obliger les forces régulières à diminuer la pression sur l'Armée de Libération Nationale du Kamerun (ALNK) dirigée par Ernest Ouandié à l’Ouest. En dépit de son enthousiasme, son courage, de ses actions humanitaires et propagandistes sur le terrain, il est éliminé à la fleur de l’âge à cause de l’impréparation, du rapport de force inégal, de l’absence de concertation ou de coordination entre les deux fronts, et surtout les dissensions sources de trahison au sein de l’UPC. Il est à retenir qu’il fut un économiste prévoyant, un administrateur fidèle à la direction de son mouvement et un stratège courageux qui resta incompris de ses camarades en dépit de son inexpérience martiale.

[Présentation de l'auteur]

Hanse Gilbert MBENG DANG est Docteur PhD en Histoire Politique et Relations Internationales. Il est Chargé de cours au Département d’Histoire, FLSH-Université de Douala et animateur scientifique à la Société Savante Cheihk Anta Diop (SS-CAD). Il est Fondateur et Coordonnateur scientifique du Groupe d’Etudes et de Recherches sur l’Histoire des Relations Internationales, des questions Diplomatiques et Stratégiques (GERHIRIDIPS) et est membre du Centre de Recherche sur les Dynamiques des Mondes modernes (CERDYM). Il est auteur et co-auteurs de plusieurs publications. Cassimir TCHUDJING est Docteur Ph.D en Histoire des Relations Internationales et diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé. Il est vacataire au Département d’Histoire, FLSH-Université de Douala. Il est membre du GERHIRIDIPS (Groupe d’Etudes et de Recherches sur l’Histoire des Relations Internationales, des questions Diplomatiques et Stratégiques).
Référence du livre

Informations complémentaires

Poids 250.0000
Auteur Hanse Gilbert MBENG DANG, Cassimir TCHUDJING
Editeur Editions Cheikh Anta Diop
Nombre Pages 164
ISBN 978-9956-657-23-9
EAN 9789956657239
Langue Français
Date publication 30 octobre 2017
Collection publication Caytou–1923 / N°3
Commentaires